A ce jour, l’Etat du Sud Congo est un Etat de fait

clip_image002« Le PCT doit prendre acte qu’à ce jour, l’Etat du Sud Congo est un Etat de fait déclaré aux Nations Unies »

Afin de fixer les idées et cesser toute confusion possible dans les esprits des Congolais du Sud, nous rappelons que « dès lors où les Nations Unies ont reçu le 30 avril 2014 la requête de création de l’Etat du Sud Congo en date du 14 avril 2014, l’Etat du Sud Congo est un Etat de fait. » L’adhésion aux Nations Unies, qui en ont pris acte, a été dûment formalisée à l’issue de la Conférence de presse du 10 juin 2014 qui s’est tenue dans les Salons Hoche à Paris.

Le PCT doit en prendre acte, comme en ont pris acte les Nations Unies. Il n’y a donc plus lieu de parler d’unité nationale entre le Nord et le Sud à partir du moment où 99% du commandement est attribué aux ressortissants du Nord avec la confiscation de l’ensemble des devises produites par le ressources du Sud, d’autant plus que les exactions commises sur les populations du Sud sont inoubliables en étant des crimes contre l’Humanité.

Le trois quart de million de personnes du Sud manquant à l’appel est le fait du pouvoir du Nord, sans oublier les 353 enfants dont certains ont été enfermés vivants dans des containers et jetés dans le fleuve Congo et d’autres jetés dans des fosses, aspergés d’essence puis brûlés vivants ni ceux de Kimaza où 350 familles ont été tués sciemment par balle et enterrés dans l’anonymat.

Dans ces conditions, comment le PCT peut-il envisager l’unité nationale entre le bourreau et ses victimes  sachant que la République avait pour volonté de faire fi des ethnies alors que le PCT est venu seulement exacerber l’ethnicité en étant le promoteur de tous ces crimes contre l’Humanité ?

Nous rappelons que lorsque nous parlions de gouvernement d’union nationale c’était entre les ethnies du Nord et celle du Sud, et non entre les partis politiques. Ce qui est une différence d’importance.

Le Sud Congo n’est pas le premier pays à faire scission lorsqu’on ne s’entend plus. Il ne sera pas non plus le dernier. Aujourd’hui, nous constatons qu’entre la Serbie, la Bosnie, le Kosovo, un respect réciproque s’est installé entre voisins pour le bien de tous.

Entre le Sud Congo et le Nord Congo, nous aspirons à ce même respect réciproque.

Nous ne reconnaissons pas le droit au PCT, facteur de division, de parler d’unité nationale qui n’a jamais existé, et qui en fait n’a jamais été qu’un marché de dupe afin de faire main basse sur le Sud.

Il existe donc sur l’ancien territoire du Congo Brazzaville deux Etats distincts : l’Etat du Nord Congo ayant pour capitale de fait Oyo et l’Etat du Sud Congo sachant que Brazzaville fait partie intégrante du Pool, donc du Sud Congo.

Il s’agit maintenant d’établir, entre le Nord et le Sud, des relations basées sur le respect mutuel avec des frontières naturelles.

Modeste BOUKADIA
Paris, le 3 juillet 2014

Publicités

2 réflexions sur “A ce jour, l’Etat du Sud Congo est un Etat de fait

  1. Pingback: #Congo #Brazzaville L’Affaire du Coq… | Congo na biso

  2. Je suis particulierement touche par le fait que la balkanisation ait pris l esprit de certains acteurs politiques, nous reconnaissant tous du pct etre un mauvais gestionnaire des affaires de ce pays et de parti sanguinaire. Cependant tout cela ne justifie en rien la separation de notre pays, il faut definir un determinateur commun autour duquel nous batirons notre pays. La veritable solution serait de promouvoir l alternance politique afin d offrir a notre pays de nouveau espoir!!!
    Je suis du sud et je n ai aucunement peur de le dire, mais a ce que je sache aucun referendum n’a ete organise pour que les hommes du sud acceptent la creation d un etat a part. Les acteurs politiques ne sont pas des hommes de rumeurs mais ceux qui verifient reellement l information, ceux qui interroge le peuple. Vous n etes pas loin du President Sassou qui pense avoir le soutient du peuple sans l avoir consulter, personne ne peut agir sans l aval du peuple qui detient ce veritable pouvoir de separation.
    Nous devrions rejetter ce genre d initiative et proner un systeme de parti equitable des pouvoir que nous pouvons obtenir par l unite, le travail et la democratie.
    Vive le sud Congo, Vive le Nord Congo, Vive le Congo uni, indivisible et fraternel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s