#Sud Congo Création de l’Etat du Sud Congo

CONFÉRENCE DE PRESSE

Du 10 juin 2014 – Salons Hoche Paris

image   Les signataires de la requête déposée aux Nations Unies le 30/04/2014

La Création de l’État du Sud Congo

Par : Robert POATY PANGOU  (ancien Député , Membre du Conseil National du MCDDI)

« Tous les grands Peuples se défendent et se protègent »

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ou droit à l’autodétermination, est le principe issu du droit international. C’est ce que nous venons de faire puisque le constat sur les massacres dont nous sommes victimes est établi depuis le 06 Mars 2014.

Voilà pourquoi, 2014 constitue pour nous le grand moment pour mettre, enfin, un terme définitif à cette relation circonstancielle aux effets conflictuels entre le NORD et le SUD.

L’État du SUD CONGO est né et va être constitué par toutes les régions sud qui viennent de constater le très grave effondrement de sa population.

Cette décision va désormais nous épargner des débats inutiles et interminables sur les diversions autour des quelconques modifications constitutionnelles alors que le fond du problème est celui de la conservation du Pouvoir.

Le Peuple des cinq Régions a payé un lourd tribut avec cette fausse Unité.

Le résultat du recensement 2013 publié le 06 Mars 2014 par le régime en place vient de nous donner la preuve de la destruction programmée de la population du sud.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

La population de toutes les régions du sud a très fortement diminuée. Le constat est irréfutable.

D’où l’inévitable raison de la séparation afin que le peuple de ces régions du sud se protège lui-même pour éviter d’autres massacres qui risquent d’entraîner sa disparition totale et définitive.

Car les faits de cette disparition programmée sont donnés par le résultat du recensement 2013 publié le 06 Mars 2014 par le régime en place.

Le peuple de l’Etat du SUD CONGO prend ainsi conscience ce jour car toutes les preuves conduisant à la création de son État sont désormais réunies.

Le recensement de 2013 sur la population, et dont les résultats ont été publiés le 06 Mars 2013, confirme la preuve du risque réel de la disparition programmée du peuple de tout le SUD CONGO.

Aujourd’hui, la preuve de la raison réelle et profonde mais cachée du coup d’État du 05 Juin 1997 est là et à savoir : tout faire pour rester au pouvoir et le conserver au nord.

C’est ce que Denis SASSOU NGUESSO avait déjà, dès 2008 et 2009, dit dans ses interviews accordées à Jeune Afrique  au sujet de la modification de la constitution si le Peuple le voulait.

C’est ce que Denis SASSOU NGUESSO et les sages du nord se disent en Mai 2012 à Oyo.

C’est ce que Théophile OBENGA dit dans ses propos qu’il venait de tenir au sujet de la modification de la constitution de 2002 et sur le fait que Denis SASSOU NGUESSO est irremplaçable.

C’est ce que Denis SASSOU NGUESSO est en train de faire dans ses tournées des régions afin de justifier la modification longtemps prévue de cette constitution de 2002.

Voilà pourquoi les faits qui suivent et qui complètent toutes les précédentes sont capitales et constituent des preuves irréfutables pour justifier la création de l’Etat du SUD CONGO.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

En effet :

    • Le massacre planifié, et exécuté méthodiquement de la population de toutes les cinq régions du SUD CONGO. Ce massacre a eu pour conséquence, la disparition de près de « 750 000 personnes issues des 5 régions Sud Congo »
    • La disparition des 353 enfants « garçons » Kongo au Beach de Brazzaville.
    • La mort du Cardinal Émile BIAYENDA enterré vivant.
    • La mort du Président Alphonse MASSAMBA-DEBAT dont le dépouille est restée introuvable jusqu’à ce jour.
    • La mort du Président Marien NGOUABI dont les auteurs en a fait porter la responsabilité au Peuple Kongo. La phrase suivante entendue dans la partie Nord de Brazzaville ce vendredi 18 Mars 1977 et lourde de conséquence en témoigne : « ba kongo ba bomi Marien ».
    • La guerre de Février 1959 déclenchée par la mort d’une femme Beembé à Ouenzé Mandzandza.
    • Depuis le 15 Août 1960, aucun Président issu du SUD du CONGO n’a jamais pu terminer un Mandat.

A toutes ces tragédies viennent s’ajouter l’attaque injustifiée du 16 Décembre 2013 chez NTSOUROU et l’hécatombe du 04 Mars 2012.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Toutes ces preuves permettent ont permis au Peuple de l’Etat du SUD CONGO de créer son État afin de faire éviter d’autres massacres qui risquent d’entrainer sa disparition totale et définitive.

Sous l’égide des Nations Unis, le Peuple de l’État du SUD CONGO va être convié à entériner par un Référendum qu’il va se charger d’organiser après le Recensement total de sa population effective, celle de sa diaspora y compris.

Ensuite vont suivre l’organisation de toutes les élections (Locales, Législatives, Sénatoriales puis Présidentielles).

Voilà présentée les preuves qui ont conduit à la création de l’Etat du SUD CONGO dont la finalité est la Protection contre son massacre programmé et planifié en vue de faire baisser très significativement sa population.

Oui, il y a bien eu génocide et un autre est en cours de préparation.

Nous avons décidé que plus que jamais ces drames ne toucheront notre Peuple.

Nous appelons toute la population des cinq régions qui constituent l’Etat du SUD CONGO de rester calme et se préparer pour le Recensement, le Référendum pour la Ratification. Ensuite de se préparer pour l’ensemble du Processus électoral qui va nous conduire à la mise en place de toutes nos Institutions.

Au nom de tout le Peuple de l’Etat du SUD CONGO, nous vous en remercions.

Publicités

Une réflexion sur “#Sud Congo Création de l’Etat du Sud Congo

  1. Pingback: #Congo #Brazzaville Sassou N’Guesso reconnaît ses crimes de génocide contre « les autres » | Congo na biso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s